A Travellerspoint blog

11 au 18 juillet

all seasons in one day 36 °C
View Burkina Faso 2012 on Travelling_rox's travel map.

11 juillet. Mercredi.En après-midi, le groupe se rend donc chez Alex pour une nouvelle séance de "ventilation". Le but en est simple, cela permet à l'accompagnateur de suivre notre évolution tout au long du voyage. En cas de besoin, il offre également une perspective différente et des conseils.

12 juillet. En avant-midi, on corrige les documents pour la formation Excel. L'ambiance est très tendue chez Munyu, puisque l'association doit recevoir un gros groupe à déjeuner. En effet, tous s'affairent à mettre les choses en place pour recevoir les invités d'une cérémonie d'excellence. Pour ajouter à l'agitation, il s'agit de la dernière journée au travail de ma mère d'accueil, qui par en vacances.
En après-midi, j'ai congé. La raison en est simple, comme nous sommes en fin de stage, le travail est presque complété. De plus, avec les formations que nous offrons aux employés, ceux-ci sont souvent indisponibles pour des rencontres.
En début de soirée, Marie-Christine et moi partons donc chercher du poulet braisé, qu'Olivia a commandée. Nous en profitons pour faire un tour chez le couturier, afin de déposer les pagnes que j'ai achetée à Bobo-Dioulasso. Ce soir, je décide de m'essayer à boire de l'eau du robinet. Il s'agit d'un risque, certes, mais les possibles conséquences négatives ne relèveraient que du désagrément. Je m'en sors bien. Après quelques jours de transition, je finis par ne boire que de l'eau du robinet.
Durant le dîner, l'électricité coupe. Olivia doit donc faire ses valises à l'aide d'une lampe.

13 juillet.Ce matin, Olivia quitte pour Ouagadougou. Elle y donne une communication avant de quitter pour la France. Vraiment, elle m'impressionne. Elle aurait travaillée sans relâche jusqu'à son départ pour la France. Vous voulez qu'on parle d'une Wonder Woman? Celle-ci est un exemple remarquable pour les jeunes femmes qui l'entourent.
Madame Héma Laurence et son mari viennent faire leur tour à la maison afin de souhaiter un bon voyage à leur fille et leur petite fille. Lazare, le chauffeur de madame Héma ira les reconduire à Bobo, d'où elles prendront le car pour Ouaga. Les enfants sont survoltés. Ils pleurent, chignent et font tous les temps pour partir avec elles.
Au moment de partir, Olivia se tourne vers moi, les yeux en larmes. Au moment des aurevoirs, elle agit en véritable maman envers moi.
Quelques secondes avant qu'elles n'embarquent en voiture, je m'empresse de capturer quelques clichés d'Olivia et Laure-Cheryl.
Ensuite, direction boulot. Durant mon absence, Awa, l'une des nounous, quitte également la maison pour des vacances. Elle retourne dans sa famille, au village. Je ne la reverrai pas, et n'ai pas eue l'occasion de lui dire aurevoir.
Je ne travaille pas en après-midi. Déjà, je suis lasse d'entendre les gens me demander si Olivia était bien partie le matin. La maison semble très vide. Un peu trop même.

14 juillet. Samedi. Ce matin, je dois prendre les photos de la famille Karama. Par Malheur, il y a eu un décès chez Munyu, dans la nuit. Un des gardiens de la radio. Tanti est donc absente à mon arrivée.
Il est décidé que nous prendrons tout de même les photos de Patrick, Charlotte et son petit Antoine en compagnie d'Alex.

En attendant le retour de Tanti, j'aide les nounous de la maison à préparer la sauce à la feuille d'oseille. à son retour, celle-ci semble très affectée, et demande que nous reportions la séance. Elle m'invite tout de même à déguster le To avec elle et Alex.
En après-midi, Alex et moi nous rendons chez Solange, qui nous montre comment on tisse le Dan Fani. Elle a un petit métier à tisser. Elle nous laisse même essayer de tisser.

Après un moment, j'arrive à de bons résultats.Aujourd'hui, Marie-Christine part pour quelques jours afin de visiter ses parents.
En soirée, je vais prendre une bière avec mon père d'accueil. Un des sujets abordés? L'homosexualité, un grand tabou, ici. Difficile de convaincre l'homme qu'il ne s'agit ni d'une déviance malsaine, ni d'une maladie.

15 juillet.Journée très tranquille. Le temps est gris et pluvieux. Je passe donc la journée à faire la sieste et à écouter des films avec les enfants.

16 juillet. Lundi. Le matin, la formation Excel commence. Celle-ci se déroulera toute la semaine, et monopolisera, en matinée, la quasi-totalité des employés. J'effectue quelques rencontres dans la journée et prépare l'horaire de la semaine.

17 juillet. Ce matin, nous visitons le regroupement de femmes Wassa, qui fait la transformation de plusieurs produits. Elles nous montre comment se fait le Fonio. En après-midi, je rencontre l'équipe du télécentre pour une formation en archivage.

18 juillet. Mercredi. Michel quitte très tôt pour une communication à Niangoloko. Il sera absent pour le reste de la semaine. Je ne travaille pas en matinée. Marie-Christine revient à la maison vers 11 heure.On se promène un peu en ville. Nous décidons alors d'acheter le nécessaire pour faire des Caracolos, des beignets aux bananes et du Bissap, du jus de fleurs d'Hibiscus.
En soirée (il est à noter que cela désigne ici plutôt l'après-midi), je rencontre l'équipe du secrétariat pour une formation en archivage.
Ensuite, Marie-Christine et moi faisons la tournée des couturiers, pour déposer les derniers pagnes et demander des retouches. Nous nous rendons ainsi chez Tanti Traoré, qui accueille Mélanie. Leur voisin est un excellent artisan de broderie sur vêtements. Cette visite me permet de finalement voir la cour et les enfants de la famille. Une petite maison, deux cases et des latrines extérieures.
En retournant à la maison, nous effectuons un arrêt pour acheter du porc braisé.

Posted by Travelling_rox 05:02 Archived in Burkina Faso

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

This blog requires you to be a logged in member of Travellerspoint to place comments.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint