A Travellerspoint blog

Sonntag, den 17. Juli

Dimanche le 17 juillet

rain 26 °C

En ce dimanche matin, je vais rejoindre des amis à Mauerpark, afin d'explorer les dédales du Flohmarkt (marché aux puces). Je croyais pouvoir faire le tour en une heure. Toutefois, le site est tellement énorme, et il y a tellement de kiosques, que nous avons mis 3 heures à faire le tour (en abandonnant avant la fin!). Il y a certes des découvertes à faire (notamment sur les tables des disquaires, regorgeant de vinyles de tous genres Note à papa : Ils avaient beaucoup de vinyles des Rolling Stones, de Pinkfloyd et des beattles. J'ai failli céder à la tentation et t'acheter un vinyle des Rolling Stones, mais il était à 25 Euros, et je crois savoir que votre table tournante ne fonctionne même plus...), mais la majorité des vendeurs offrent des objets sans valeurs, empoussiérés.

Après avoir passé trois heures de plus en plus pénibles dans ce marché, je suis retournée chez moi. Comme le temps était déjà menaçant en début de journée, nous décidons d'en profiter pour aller visiter deux musées. Cela s'avèrera rapidement être une bonne décision, puisqu'il a ensuite plu toute la journée! Nous commençons donc par le Museum für Kommunikation Berlin (oui, Musée des communications). Il s'agit d'une beau musée pas trop gros, qui se visite bien en peu de temps (nous n'avions que 1h30). De plus, pour les étudiants, il est particulièrement pas cher : 1e50! Also, für andere BerlinerID Studenten : Das Museum für Kommunikation ist SEHR billig für Studenten, nur 1euro50! Das ist ein klein Museum. Wir haben in ein Uhr halb dieses Museum besuchen. Es liegt an Lepzigerstrasse, bei Friedrichstrasse. Le musée se construit autour d'un grand halle.
Halle du Museum für Kommunikation Berlin

Halle du Museum für Kommunikation Berlin


Les expositions sont en majorité à même les galeries de ce halle. Il y a aussi quelques salles d'expositions à proprement parler, mais elles longent la galerie.
Le premier tableau présentant la première partie de l'exposition permanente du musée.

Le premier tableau présentant la première partie de l'exposition permanente du musée.

Globes terrestres

Globes terrestres


Entre l'exposition sur l'internationalisation par le développement des communications et la portion réservée aux médias télévisuels, on trouve une magnifique carriole, mettant fin à l'exposition sur les services postaux dans le monde. Celle-ci est situé vis-à vis les fenêtres de la façade du musée. Voiture de la poste allemande, décomposée.

Voiture de la poste allemande, décomposée.


Exposition sur les médias et la télévision...

Exposition sur les médias et la télévision...


Clavier allemand pour laisser notre appréciation du musée. Pas QWERTY.

Clavier allemand pour laisser notre appréciation du musée. Pas QWERTY.

À la sortie du musée, littéralement à un mètre des portes, les gens apposent leurs autocollants d'entrée sur les poteaux de signalisations, de passage piétonniers et une boîte postale.
Parce qu'il faut bien suivre la tradition, je colle mon autocollant du musée sur le poteau du passage piéton à quelques pas du musée.

Parce qu'il faut bien suivre la tradition, je colle mon autocollant du musée sur le poteau du passage piéton à quelques pas du musée.

En cherchant, sous la pluie, le second musée de la journée, on fait une belle découverte. Étant donné la température, je me prends une note mentale de revenir ici.
Yogourt Company : J'adore le style de cette spécialité de yogourts glacés, très Willy Wonka!

Yogourt Company : J'adore le style de cette spécialité de yogourts glacés, très Willy Wonka!

Deuxième visite de la journée : Deutsches Currywurst Museum. Oui, il existe un musée de la Currywurst. Dès que j'ai appris que cela existait, j'ai su que je devais le visiter! Le simple fait que cela existe rend la chose hilarante, mais attendez de voir le musée... Au-dessus du comptoir d'accueil ce trouve :
Le compteur du Deutsches Currywurst Museum

Le compteur du Deutsches Currywurst Museum


De l'autre côté du comptoir d'accueil, il y a un petit kiosque de Currywurst (donc, un "casse-croûte" à même le musée). Immédiatement en entrant dans la salle, on se retrouve face à face avec un photo géante d'une assiette de Currywurst.
Ça c'est de la Currywurst mon ami!

Ça c'est de la Currywurst mon ami!


Sous cette agrandissement digne de la NASA se trouve deux tables typiquement currywurstoises. Sur celle-ci sont déposés des bouteilles de ketchup servant d'écouteurs. En effet, lorsque soulevées, les bouteilles de ketchup laissent entendre respectivement une chanson "Sauvons la Currywurst" et un cours intensif sur Comment commander proprement sa Currywurst.
Aurélien, en pleine écoute de bouteille de Ketchup!

Aurélien, en pleine écoute de bouteille de Ketchup!

Comment commander sa Currywurst comme un professionnel?

Comment commander sa Currywurst comme un professionnel?


Étape suivante, une carte de la ville de Berlin, avec des bouts de saucisses en bois indiquant les emplacements des kiosques de Currywurst.
La vraie carte de Berlin, celle indiquant les kiosques de Currywurst.

La vraie carte de Berlin, celle indiquant les kiosques de Currywurst.


Le mur adjacent arbore fièrement une carte du monde indiquant l'emplacement des kiosques en-dehors de l'Allemagne.
Le seul kiosque servant de la Currywurst au Canada se trouve en Colombie-Britannique. Un roadtrip? Anyone?

Le seul kiosque servant de la Currywurst au Canada se trouve en Colombie-Britannique. Un roadtrip? Anyone?


Plus loin, l'exposition se généralise en parlant des habitudes alimentaires occidentales selon les classes de la société, et de l'évolution historique des collations rapides.
On y apprend que le popcorn ne date vraiment pas d'hier...

On y apprend que le popcorn ne date vraiment pas d'hier...


Lieu central de l'exposition : une saucisse-divan et un dégât de sauce à Currywurst au plafond, dégoulinant vers un podium expliquant l'art de la confection de cette sauce.
Moi, derrière une bulle géante de sauce au curry dégoulinant du plafond... doutez-vous encore de la folie de ce musée?

Moi, derrière une bulle géante de sauce au curry dégoulinant du plafond... doutez-vous encore de la folie de ce musée?

Divan aux allures de saucisse géante...

Divan aux allures de saucisse géante...


Vers la fin de l'exposition, on peut explorer l'intérieur du modèle du casse-croûte allemand typique. À côté de celui-ci, on retrouve une charte de la Currywurst.
Charte de la Currywurst. En haut à droite, la Currywurst de luxe, avec feuilles d'or, servie accompagnée de champagne...

Charte de la Currywurst. En haut à droite, la Currywurst de luxe, avec feuilles d'or, servie accompagnée de champagne...


En soirée, nous nous rejoignons dans un petit restaurant italien pour souligner le départ d'un étudiant (puisque certains étudiants ont pris un cours de 2 semaines plutôt qu'un mois, comme la majorité d'entre-nous).

Posted by Travelling_rox 10:34 Archived in Germany Comments (0)

Sammstag, den 16. Juli - Potsdam

Samedi le 16 juillet - Postdam

sunny 25 °C

Point de rencontre : Au sous-sol de la station Wannsee, à côté du kiosque de fruits et légumes, 11h, "heure allemande s'il-vous-plait". Évidemment, il fallait bien avoir un rendez-vous précis dans un lieu le moindrement un peu plus éloigner pour que le train prenne un léger retard... Le chauffeur fait une annonce rapide, en Allemand, précisant aux passagers que le train prendra un retard de 5 minutes. Les passagers soupirent, s'indignent. Visiblement, ils sont beaucoup trop habitués à cette heure allemande, à la ponctualité machinale. Les pauvres, je les vois mal dans les transports en communs québécois! Nous restons à quai, à 2 stations de notre destination, pendant précisément 5 minutes. Nous arrivons à la station en retard, mais les autres sont toujours présents. En fait, nous sommes même loin d'être les derniers arrivés. Le temps que nous ayons explorer les alentours de la station (il y a un très beau point de vue à quelques mètres), quatre retardataires arrivent. Nous nous rapprochons en autobus de notre première destination.
Großer Wannsee : Le grand lac Wannsee. L'un des trois lacs entourant un quartier riche en marge de Berlin.

Großer Wannsee : Le grand lac Wannsee. L'un des trois lacs entourant un quartier riche en marge de Berlin.


Il s'agit d'une domaine luxueux, situés sur les berges même du lac.
Angela prend la pose pour le groupe...

Angela prend la pose pour le groupe...


En quittant le domaine, nous prenons une photo de groupe devant la fontaine le bordant.
Photo de groupe...

Photo de groupe...

Nous continuons à pieds vers le point menant à Potsdam. En traversant ce pont, on sort de Berlin et on entre dans le Land Brandenburg. Après la Seconde guerre mondiale, ce pont était gardé par de nombreux soldats soviétiques. Potsdam étant à l'ouest de Berlin, traverser ce pont signifiait entrer dans la zone occidentale de Berlin.
Glienicker Brücke : L'un de rares lieux où les soviétiques et les occidentaux se faisaient directement face durant la Guerre froide.

Glienicker Brücke : L'un de rares lieux où les soviétiques et les occidentaux se faisaient directement face durant la Guerre froide.


Fait amusant, au cours de la Guerre froide, ce pont était surnommé "le pont des espions" par la presse. En effet, ce dernier a servi à quatre reprises de lieu pour des échanges d'espions ayant été capturés.

Puis, nous entrons dans un immense parc, Neuer Garten, qui fait 102 hectares carrés. Ce parc est célèbre pour ses bâtiments magnifiques, mais aussi pour sa popularité auprès des adeptes de la Frei Korpei Kultur (i.e. naturisme). Premier arrêt : Schloss Cecilienhof. Il s'agit d'une propriété que l'empereur Wilhelm II d'Allemagne avait acheté pour sa femme, la duchesse Cecilie de Mecklenburg-Schwerin. Depuis 1990, Cecilienhof fait parti du patrimoine de l'UNESCO. Le palace est surtout célèbre pour avoir été l'hôte de la Conférence de Potsdam, réunissant Churchill, Truman et Staline, ainsi que, bien qu'accessoirement, le G8 en 2007.
Schloss Cecilienhof

Schloss Cecilienhof

Par la suite, nous continuons notre marche dans Neuer Garten, afin d'en découvrir les diverses joyaux. D'abord, Marmorpalais, le palais de marbre, qui porte très bien son nom.
Marmorpalais

Marmorpalais


Auprès de Marmorpalais, on retrouve, ce qui, à prime abord, peu ressembler à des ruines. En fait, il s'agit de Schlossküche, un pavillon prenant la forme "artistique" des ruines d'un temple antique.

Ensuite, nous arrivons à der Orangerie, et ses jardins. Celle-ci a un magnifique portail de style égyptien, que je n'ai malheureusement pas photographier, puisqu'il abrite un café de luxe.
Orangerie

Orangerie

Nous sortons enfin de Neue Garten. Je dis "enfin", pas au sens où ce n'était pas agréable, mais vous devrez admettre qu'il ne manque pas d'attractions ce parc! La ville de Potsdam renferme un "village" russe de quelques maisons.
Village russe de Potsdam

Village russe de Potsdam

Place à la grande finale! Nous terminons par Sans-souci. Ce château a la réputation d'être le Versailles allemand. Il est évidemment incroyablement plus petit.
Sans-souci

Sans-souci


Nous n'avons pas visités l'intérieur du château, j'ignore même si cela était possible. Par ce beau temps, nous nous sommes attardés dans les jardins.
Sans-Souci, vu des jardins.

Sans-Souci, vu des jardins.

La pointe de l'iceberg des jardins de Sans-souci

La pointe de l'iceberg des jardins de Sans-souci


Dans les jardins entourant Sans-souci se trouve la Chinesisch Haus (Pavillon chinois). Bon, ce pavillon n'a qu'une vague inspiration chinoise dans sa décoration et son architecture. On reconnait toutefois la fascination de l'époque pour l'exotisme.
Chinesisch Haus

Chinesisch Haus

Après une journée intensive de marche et de visites, on prend la direction du Babylone Kino (un théâtre/cinéma à vocation artistique). Ce soir, on y présente City of Lights (film muet), de Charlie Chaplin, accompagné d'un orchestre professionnel.
Charlie Chaplin... en quelques sortes... c'est pas évident sans flash!

Charlie Chaplin... en quelques sortes... c'est pas évident sans flash!

Posted by Travelling_rox 08:57 Archived in Germany Comments (0)

Freitag, den 15. Juli

Vendredi le 15 juillet

semi-overcast 17 °C

Cela fait déjà presque deux semaines que je suis à Berlin. Alors, je me permet une journée ultra relaxe. En après-midi, je fais donc du lavage (parce qu'il faut bien faire des trucs moches du genre aussi!). Ensuite, vers 18h, je rencontre d'autres étudiants à la Kultur Brauerei. Littéralement, cela signifie la Brasserie de la Culture. Il s'agit d'un ancien complexe industriel (oui, oui, une brasserie commerciale à grande échelle) ayant été réhabileté en centre culturel. Le complexe comporte environ 5 bâtiments, donnant tous sur une cours intérieure. On entre par un grand portique, et tous les immeubles sont en briques rouges. La température ne se portait pas vraiment à la photographie, mais je me fais un devoir de retourner photographier le tout!

Nous allons voir Alamanya. Il s'agit en réalité d'une sortie des étudiants de niveau B2 (soit beaucoup plus avancés que moi), à laquelle tous sont conviés.
almanya.jpg
Voir l'entrée Internet Movie Database pour Almanya- Willkommen in Deutschland
En gros, le film suit l'histoire d'une famille d'immigrants turcs venus s'installer en Allemagne. J'ai trouvée les acteurs très talentueux. Un excellent film, que je vous recommande fortement (uniquement en Allemand et un peu de turc (avec sous-titres en Allemand)). Un bon film qui sait bien transmettre les émotions, qui fait rire, réfléchir et pleurer.

Par la suite, on est invités à souper par Andreg (lire Andrei), un étudiant de médecin slovaque, qui se prépare à faire un stage ici. On cuisine donc des pâtes au thon, ail, tomates et sauce bolognaise ("es-ce que ça serait bon avec ça?").

Nous allons ensuite rejoindre des amis sur Unter den Linden. À 22h, on présente Le Dictateur de Charlie Chaplin, sur écran géant avec son (il ne s'agit pas d'un film muet). Le tout est complètement gratuit. L'écran est installé juste devant la Brandebourg Tor.
photo-Le-Dictateur-The-Great-dictator-1940-1.jpg

Cela laisse une impression particulière. Comprenez moi bien: le film est excellent, l'ambiance agréable (malgré un vent froid de fin de soirée). On sent de petits frissons nous parcourir le dos. Regardez Chaplin personnifier Hitler en l'un des lieux les plus célèbres de Berlin, ça laisse un drôle d'arrière goût. Bien qu'il s'agisse d'une comédie (et on rit, croyez-moi), Chaplin traite du nazisme avec un certain réalisme. Il dépeint quand même l'asservissement des juifs, les abus de pouvoirs des soldats et de leur dirigeant. Ceux d'entre-vous qui on déjà vus se film se souviendront de la finale (que je ne divulguerai pas ici, afin de vous encourager à voir ce chef d’œuvre!) et pourront sans aucun doute imaginer l'ambiance qu'elle a projetée sur la place publique. Pendant les longues minutes de cette finale magistrale, plus un son n’émanait de la place, outre la bande sonore du film. Tous fixaient l'écran, muets. Je crois que tous avaient ce même sentiment de serrement au niveau de la gorge...

Sur une note plus joyeuse, je vous transmet un fait divers amusant. Dans les cinémas allemands, après le film, les lumières ne s'ouvrent qu'après le défilement des noms principaux au générique. Les gens restent sagement assis à regarder les noms défiler.

Posted by Travelling_rox 12:58 Archived in Germany Comments (0)

Donnerstag, den 14. Juli

Jeudi, le 14 juillet

semi-overcast 21 °C

Le matin, de la pluie, ça se dégage en milieu d'après-midi, et ciel dégagé pour la nuit. À Berlin, la météo est très changeante!

Aujourd'hui, pas question de manger à la cafétéria! On se gâte un peu, et on va manger des sushis! Le restaurant s'appellent Maki, et se trouve dans Kreuzberg (à deux pas de la station de S-Bahn Ostkreuz). En semaine, de 11h30 à 17h30, ils ont des spéciaux, jusqu'à 49% de rabais. Donc, mon assiette de 14 morceaux est seulement à 8 euros (env. 12$).

Sushis!!! Il fallait bien que j'aille à Berlin pour finalement manger des Sushis (sont qui se sont faits agressé les oreilles savent de quoi il retourne).

Sushis!!! Il fallait bien que j'aille à Berlin pour finalement manger des Sushis (sont qui se sont faits agressé les oreilles savent de quoi il retourne).

en bonne compagnie...

en bonne compagnie...

Ensuite, direction le Berlin Ramones Museum avec Ivan, Angela, et Max qui nous rejoint à Alexanderplatz (je vous avais que c'était un point de rencontre très populaire). Oui oui, je parle bien du groupe rock des années '70! Ce dernier est situé sur une rue adjacente à Oranienburg (la rue des boutiques de luxes et des prostituées). On passe devant une magnifique Synagogue, que je m'empresse d'aller photographier.

Neue Synagoge : La "nouvelle" Synagogue (Oranienburger Straße) a été construite de 1859 à 1866.

Neue Synagoge : La "nouvelle" Synagogue (Oranienburger Straße) a été construite de 1859 à 1866.

... sont style maure n'est pas sans rappeller l'Alhambra (Granada, Espagne) ou la Mezquita (Cordoba, Espagne).

... sont style maure n'est pas sans rappeller l'Alhambra (Granada, Espagne) ou la Mezquita (Cordoba, Espagne).

Le Berlin Ramones Museum n'a qu'un seul type d'entrées : des billets à vie!

Berlin Ramones Museum

Berlin Ramones Museum


ramones-museum-berlin-logo.jpg
Une épinglette à cette effigie fait office de billet à vie.

À la sortie du musée, on récolte quelques prospectus pour des spectacles à venir à Berlin. Malheureusement, les bands les plus intéressants viennent en août. Tout de même, je veux essayer de voir un spectacle à Berlin.

De retour à mon appartement vers 20h (14h à Québec), je fais mes devoirs. Ce qui est très dur lorsqu'il fait toujours soleil à l'extérieur...

Posted by Travelling_rox 12:41 Archived in Germany Comments (0)

Mittwoch, den 13. Juli

Mercredi, le 13 juillet

overcast 26 °C

Après les cours, on se dépêche à manger pour aller au Berliner technische Museum (Musée technique de Berlin). Ce musée est réellement énorme. Nous commençons donc notre visite par l'exposition sur le système ferroviaire allemand. Les Allemands étant très pragmatiques et affectionnant particulièrement la logique, l'exposition est construite de manière chronologique. Toutes les expositions que j'ai visitées à date à Berlin sont en ordre chronologique. En observe donc en premier de les premières locomotives, les méthodes de construction de chemins de fers, etc. L'entrée de l'exposition est marquée par une arche de l'ancienne station Anhalter. Dont les ruines sont d'ailleurs à moins d'un kilomètre du musée. Quelques pas plus loin se trouve les deux statues de la façade de cette station. Elles ont été "réparés" par les conservateurs du musée. Malgré tout, elle sont transpercées de plusieurs trous de balles datant de la Seconde guerre mondiale.
800px-Anhalter-Bahnhof-Figuren.jpgberlinanhalterbf1933.jpg Anhalter bahnhof : La station de trains Anhalter, dont il ne reste que la façade.

Berliner technische Museum : Une magnifique vielle locomotive de l'exposition sur les trains.

Berliner technische Museum : Une magnifique vielle locomotive de l'exposition sur les trains.

Drôle de locomotive... ça me fait penser à Boumbo, l'émission pour enfants!

Drôle de locomotive... ça me fait penser à Boumbo, l'émission pour enfants!

Après avoir visité la section dédiée au train, je visite rapidement la section expliquant le mode de confection traditionnel des bijoux. Ensuite, on se dirige vers une exposition sur une firme de chimie allemande et la production des capsules / pilules de toutes sortes. Après quoi on se dirige vers la section sur les bateaux et les avions. Franchement, on aurait du commencer notre exploration par cette section, qui est tout simplement à couper le souffle! Des centaines de bateaux et de maquettes de bateaux, tous plus beau que le précédent! Un portion de l'exposition explique même pourquoi certaines formes de coques sont optimales. Dans une autre section, les enfants (ou nous :P) peuvent se pratiquer à faire des nœuds marins et à manier les cordages d'un voilier. Alors que nous nous préparions à monter vers l'exposition sur les avions, une annonce nous apprends que le musée va fermer, et que nous devons quitter. Pas d'avions pour moi aujourd'hui!

Posted by Travelling_rox 12:21 Archived in Germany Comments (0)

(Entries 31 - 35 of 45) « Page .. 2 3 4 5 6 [7] 8 9 »